20% de remise avec le code PRIVI20 - Livraison Mondial Relay offerte dès 70€

Livraison Offerte

En Point Relay

A partir de 70 €

Votre satisfaction :

Notre priorité !

_

Fabrication Européenne

Inscrivez vous pour ne loupez aucun bons plans. (promotions, actus, invitations)

_

Fabrication Européenne

Culture et fabrication au Portugal, pourquoi ?


  • La qualitéAcheter un produit 100% Européen.


  • L'éthique : Des conditions de travail et de rémunération décentes aux employés.


  • Le respect de la nature : La loi de 1209 au Portugal interdit l'abattage illégal des chênes-liège.


  • L'empreinte carbone réduite : Pas d'aller retour en Asie pour réduire les couts au détriment de la pollution.

_

Culture de proximité

L’Alentejo, dans le sud du Portugal, représente 72 % des suberaies

(forêt de chêne-liège) du pays, soit 736 000 hectares.


Le reste de la culture se fait principalement dans le Nord et le Centre du pays.


Protégez par la loi contre abattage illégal depuis 1209, cette espèce est controllée.

LES PLUS LUS
Élections. Espagne : Sánchez remporte les législatives, percée de l’extrême droite
Enquête. Pour la mafia italienne, la mozzarella est plus rentable que la cocaïne
Législatives. Élections en Espagne : l’extrême droite entre au Parlement
Économie. La Roumanie rapatrie son stock d’or
Série. Dans “Game of Thrones”, des héroïnes devenues toutes-puissantes

Portugal.Le chêne-liège, outil de développement durable

Publié le 06/05/2010 - 16:38

Les 736 000 hectares de subéraies du pays constituent une formidable réserve de matériaux écologiques aux usages les plus variés.

NOS SERVICES

C’est avec une fierté non dissimulée qu’António Gonçalves Ferreira nous montre une petite partie des 1 500 hectares de subéraie [fo­rêt de chênes-lièges] qui appartiennent à sa famille depuis cinq générations. Une main sur l’arbre, l’autre tenant la hache pour le déliégeage – il refuse d’utiliser des machines électriques, contrairement à la plupart des autres exploitants –, il jauge la qualité de l’écorce. La récolte est prévue pour cet été, après neuf ans de croissance. Ici, on parle de “loi des neuf ans” : si l’arbre n’a pas assez poussé, l’écorce sera trop fine pour faire des bouchons. “Or c’est l’utilisation la plus rentable du liège”, précise António.

Le kilo d’écorce rapporte 4 euros pour les bouchons, et seulement 0,40 euro pour les autres utilisations. Une réalité qui pousse nombre de producteurs à repousser d’un ou deux ans le déliégeage dans l’espoir d’obtenir un matériau de meilleure qualité. Mais, si l’on attend trop, il devient impossible de retirer l’écorce sans endommager l’arbre. Les ouvriers du liège savent que, s’ils réalisent l’extraction dans les règles de l’art, le chêne-liège pourra renouveler son écorce seize fois au long des cent cinquante à deux cents ans de sa vie.


L’Alentejo, dans le sud du Portugal, est le pays du chêne-liège par excellence. On y trouve 72 % des 736 000 hectares de subéraies du pays. La région est victime, comme ailleurs, de pratiques délictueuses. L’abattage illégal d’arbres persiste, alors que le chêne-liège est protégé par la loi depuis 1209.

_

Culture de la matière première et fabrication de proximité

L’Alentejo, dans le sud du Portugal, représente 72 % des suberaies

(forêt de chêne-liège) du pays, soit 736 000 hectares.

 

Le reste de la culture se fait principalement dans le Nord et le Centre du pays.

 

Protégez par la loi contre abattage illégal depuis 1209, cette espèce est controllée.

LES PLUS LUS
Élections. Espagne : Sánchez remporte les législatives, percée de l’extrême droite
Enquête. Pour la mafia italienne, la mozzarella est plus rentable que la cocaïne
Législatives. Élections en Espagne : l’extrême droite entre au Parlement
Économie. La Roumanie rapatrie son stock d’or
Série. Dans “Game of Thrones”, des héroïnes devenues toutes-puissantes

Portugal.Le chêne-liège, outil de développement durable

Publié le 06/05/2010 - 16:38

Les 736 000 hectares de subéraies du pays constituent une formidable réserve de matériaux écologiques aux usages les plus variés.

NOS SERVICES

C’est avec une fierté non dissimulée qu’António Gonçalves Ferreira nous montre une petite partie des 1 500 hectares de subéraie [fo­rêt de chênes-lièges] qui appartiennent à sa famille depuis cinq générations. Une main sur l’arbre, l’autre tenant la hache pour le déliégeage – il refuse d’utiliser des machines électriques, contrairement à la plupart des autres exploitants –, il jauge la qualité de l’écorce. La récolte est prévue pour cet été, après neuf ans de croissance. Ici, on parle de “loi des neuf ans” : si l’arbre n’a pas assez poussé, l’écorce sera trop fine pour faire des bouchons. “Or c’est l’utilisation la plus rentable du liège”, précise António.

Le kilo d’écorce rapporte 4 euros pour les bouchons, et seulement 0,40 euro pour les autres utilisations. Une réalité qui pousse nombre de producteurs à repousser d’un ou deux ans le déliégeage dans l’espoir d’obtenir un matériau de meilleure qualité. Mais, si l’on attend trop, il devient impossible de retirer l’écorce sans endommager l’arbre. Les ouvriers du liège savent que, s’ils réalisent l’extraction dans les règles de l’art, le chêne-liège pourra renouveler son écorce seize fois au long des cent cinquante à deux cents ans de sa vie.


L’Alentejo, dans le sud du Portugal, est le pays du chêne-liège par excellence. On y trouve 72 % des 736 000 hectares de subéraies du pays. La région est victime, comme ailleurs, de pratiques délictueuses. L’abattage illégal d’arbres persiste, alors que le chêne-liège est protégé par la loi depuis 1209.

_

Fabrication locale

Fabriqués entre Porto et Lisbonne, les tapis de yoga et accessoires Priviliège sont d'origine 100% Portugaise.


Priviliège, c'est le choix d'un matériel premium et naturel, d'une fabrication de qualité et de proximité ainsi qu'une empreinte carbone globale réduite.

LES PLUS LUS
Élections. Espagne : Sánchez remporte les législatives, percée de l’extrême droite
Enquête. Pour la mafia italienne, la mozzarella est plus rentable que la cocaïne
Législatives. Élections en Espagne : l’extrême droite entre au Parlement
Économie. La Roumanie rapatrie son stock d’or
Série. Dans “Game of Thrones”, des héroïnes devenues toutes-puissantes

Portugal.Le chêne-liège, outil de développement durable

Publié le 06/05/2010 - 16:38

Les 736 000 hectares de subéraies du pays constituent une formidable réserve de matériaux écologiques aux usages les plus variés.

NOS SERVICES

C’est avec une fierté non dissimulée qu’António Gonçalves Ferreira nous montre une petite partie des 1 500 hectares de subéraie [fo­rêt de chênes-lièges] qui appartiennent à sa famille depuis cinq générations. Une main sur l’arbre, l’autre tenant la hache pour le déliégeage – il refuse d’utiliser des machines électriques, contrairement à la plupart des autres exploitants –, il jauge la qualité de l’écorce. La récolte est prévue pour cet été, après neuf ans de croissance. Ici, on parle de “loi des neuf ans” : si l’arbre n’a pas assez poussé, l’écorce sera trop fine pour faire des bouchons. “Or c’est l’utilisation la plus rentable du liège”, précise António.

Le kilo d’écorce rapporte 4 euros pour les bouchons, et seulement 0,40 euro pour les autres utilisations. Une réalité qui pousse nombre de producteurs à repousser d’un ou deux ans le déliégeage dans l’espoir d’obtenir un matériau de meilleure qualité. Mais, si l’on attend trop, il devient impossible de retirer l’écorce sans endommager l’arbre. Les ouvriers du liège savent que, s’ils réalisent l’extraction dans les règles de l’art, le chêne-liège pourra renouveler son écorce seize fois au long des cent cinquante à deux cents ans de sa vie.


L’Alentejo, dans le sud du Portugal, est le pays du chêne-liège par excellence. On y trouve 72 % des 736 000 hectares de subéraies du pays. La région est victime, comme ailleurs, de pratiques délictueuses. L’abattage illégal d’arbres persiste, alors que le chêne-liège est protégé par la loi depuis 1209.

20% de remise avec le code PRIVI20

Livraison Mondial relay offerte dès 70€ 

Fabriqués entre Porto et Lisbonne, les tapis de yoga et accessoires Priviliège sont d'origine 100% Portugaise.


Priviliège, c'est le choix d'un matériel premium et naturel, d'une fabrication de qualité et de proximité ainsi qu'une empreinte carbone globale réduite.

LES PLUS LUS
Élections. Espagne : Sánchez remporte les législatives, percée de l’extrême droite
Enquête. Pour la mafia italienne, la mozzarella est plus rentable que la cocaïne
Législatives. Élections en Espagne : l’extrême droite entre au Parlement
Économie. La Roumanie rapatrie son stock d’or
Série. Dans “Game of Thrones”, des héroïnes devenues toutes-puissantes

Portugal.Le chêne-liège, outil de développement durable

Publié le 06/05/2010 - 16:38

Les 736 000 hectares de subéraies du pays constituent une formidable réserve de matériaux écologiques aux usages les plus variés.

NOS SERVICES

C’est avec une fierté non dissimulée qu’António Gonçalves Ferreira nous montre une petite partie des 1 500 hectares de subéraie [fo­rêt de chênes-lièges] qui appartiennent à sa famille depuis cinq générations. Une main sur l’arbre, l’autre tenant la hache pour le déliégeage – il refuse d’utiliser des machines électriques, contrairement à la plupart des autres exploitants –, il jauge la qualité de l’écorce. La récolte est prévue pour cet été, après neuf ans de croissance. Ici, on parle de “loi des neuf ans” : si l’arbre n’a pas assez poussé, l’écorce sera trop fine pour faire des bouchons. “Or c’est l’utilisation la plus rentable du liège”, précise António.

Le kilo d’écorce rapporte 4 euros pour les bouchons, et seulement 0,40 euro pour les autres utilisations. Une réalité qui pousse nombre de producteurs à repousser d’un ou deux ans le déliégeage dans l’espoir d’obtenir un matériau de meilleure qualité. Mais, si l’on attend trop, il devient impossible de retirer l’écorce sans endommager l’arbre. Les ouvriers du liège savent que, s’ils réalisent l’extraction dans les règles de l’art, le chêne-liège pourra renouveler son écorce seize fois au long des cent cinquante à deux cents ans de sa vie.


L’Alentejo, dans le sud du Portugal, est le pays du chêne-liège par excellence. On y trouve 72 % des 736 000 hectares de subéraies du pays. La région est victime, comme ailleurs, de pratiques délictueuses. L’abattage illégal d’arbres persiste, alors que le chêne-liège est protégé par la loi depuis 1209.

Livraison Mondial relay offerte dès 70€

Votre satisfaction :

Notre priorité !